Cet article a été publié il y a plus de 15 jours. Les commentaires ont été automatiquement fermés. Nous vous invitons à réagir à cette actualité sur les Forums FCGB.net ! Cliquez-ici pour y accéder.

Gustavo Poyet explique sa recette dans le renouveau des Girondins de Bordeaux, par un retour aux basiques. Extrait :

« La première chose que j’ai faite, c’est de retourner sur les bases !
Parfois, nous, les entraîneurs, on aime bien compliquer les situations… On essaye toujours de trouver des solutions qui sont vraiment au final difficiles. Alors, je suis retourné à la normalité, à savoir comment il fallait défendre, comment il fallait être sur le terrain, comme une équipe et tous ensemble… Bien sûr qu’on a travaillé également la partie mentale, c’était la part la plus difficile parce que je ne connaissais pas les joueurs.Je sais que parfois – au niveau du jeu – c’est difficile pour les supporteurs, mais je ne suis là que depuis trois semaines. Je connais les joueurs un petit peu plus mais je ne les connais pas beaucoup quand même. Je suis toujours dans l’information ».

Un Gustavo Augusto Poyet Dominguez, qui n’est là que depuis 3 semaines… et qui nous apporte déjà son package de gaieté, de confiance, d’espoir et de victoires !

 

Toutefois, certains impatients aimeraient beaucoup plus… Comme si la mise en place d’une machine de guerre ne demandait que quelques instants, que quelques consignes… Comme si la Fée Marjolaine était née un 15 novembre 1967 à Montevideo… Comme si elle pouvait transformer nos joueurs en éléments fabuleux, ultra rapides, et déboulant de tous les coins du terrain sur un claquement de doigt… Comme si elle pouvait pousser sa logique conquérante au maximum avec l’introduction conjointe du football de harcèlement et de l’attaque tous azimuts… Comme si elle pouvait dynamiter toutes les murailles défensives en 21 jours… Comme si elle pouvait inculquer à nos joueurs une mobilité selon le repositionnement permanent sur le terrain au point d’atteindre la plénitude de l’expression collective, en moins d’un mois ! Comme si le Vieux Lion d’Uruguay avait revêtu la panoplie du héros singulier de la nostalgie du Foot, transcendée par une grâce inaltérable : le style…

Alors, dans l’attente et dissimulé derrière ses victoires scapulaires, Gustavo continue de glaner sa moisson d’informations… Extrait :

« J’aime bien dire que je suis là pour aider les joueurs, quand quelque chose ne va pas. Ce que j’ai essayé de faire aujourd’hui n’a pas bien fonctionné. Alors je suis responsable pour ça. Il faut que ça passe. Quand ça ne passe pas, c’est la faute de l’entraîneur. Ce sont beaucoup d’informations pour moi. On n’a pas effectué la situation demandée, il y a quelque chose qui n’a pas marché. À cela, comment l’équipe va-t-elle réagir ? Ce sont des informations, des choses importantes pour moi dans le futur. Quand je prendrais des décisions sur les prochains matchs, ce sera bon pour moi. On était dans la position où on se demandait si on finissait le match 3-1 et on restait derrière. C’est pour cela que j’ai changé un joueur et je suis passé à cinq derrière. Ou sinon on continuait de jouer. On n’était pas content de jouer les dernières minutes, on était nerveux. On est une équipe jeune, il y a beaucoup de joueurs jeunes sur le terrain […] C’est une erreur de ma part. L’idée de changer un joueur n’a pas marché. Contre Strasbourg, ce changement était différent, c’était plus facile. Le jeu de Strasbourg était plus direct, ce n’était pas comme ça. Je n’ai pas changé ça dans le même but qu’à Strasbourg. Je parle aussi des deux premiers changements. Avec Sankharé et Kamano, je voulais apporter du jeu sur le côté gauche. Mais on n’a pas gardé le ballon comme il faut et on l’a perdu au milieu de terrain. Je voulais faire quelque chose pour maintenir le milieu de terrain plus fort et plus costaud. Cela n’a pas marché. Des fois tu marques des buts, tu gagnes et l’entraîneur a tout bien fait. Mais des fois, cela ne marche pas. C’était important pour moi, j’ai eu beaucoup d’informations complètement différentes que sur les deux derniers matches. C’est bien pour moi, mais ce n’est pas bien pour le cœur ».

Puis de continuer sur  la rencontre à venir contre l’OM :

« C’est un match qu’il faut jouer, un match magnifique ! »

Un match qu’il aurait aimé disputer…

MERCI MONSIEUR GUSTAVO AUGUSTO POYET DOMINGUEZ !

Venez discuter de ce match des Girondins dans les Forums !
Cliquez-ici pour accéder au forum "Les matchs des Girondins".

30 COMMENTAIRES

  1. Pourvu que l’équipe continue d’avoir cette gnacque sur le terrain grâce à lui.
    Et les girondins auront au moins commencé leur métamorphose mentalement comme on le souhaitait depuis tellement d’années.
    Le reste viendra après, avec de bons choix de joueurs (j’espère, validé par Poyet).

  2. Soda. .merci de relayer cette interview qui en dit long sur le gars qui a la différence de l autre escroc fait des analyses footbalisitiques et tactique au lieu de se retrancher sur un manque de chance ou un arbitrage douteux.. .

    Gus est Sudac…et amène toute sa grinta ….il est dans le style d un Simeone…

    Oui c est sur qu’ en 3 semaines il peut pas jouer comme le.psg….sinon on l appellerait Jésus….et pas GUS ….

    Moi suis optimiste avec ce coach et sa méthode mais je sais que l équipe va vite toucher son plafond de verre car on a quand même pas des cadors sur ce 11 type…

    Et la on verra si M6 mettra ses couilles sur la table…

    Mais à coup sûr on est beaucoup mieux…

  3. Gus, comme mon ancien surgé ( même surnom ) a trois qualités:
    – il est exigeant ( à l entraînement deja)
    – il est juste , pas de passe droit , les meilleurs sont privilégiés ( tant pis pour Baysse… pour l ‘instant)
    – il est néanmoins proches des élèves, pardon, des joueurs. ( repas )

    Je pense qu’on va adorer ce mec!
    En plus il est humble , reconnaît s il s’est trompé.
    Il respecte et sera respecté.
    Comme mon surgé. Un mec bien.

  4. en même temps Dugarry et Rothen vante leur pote Gourvennec donc ça en dit long sur leur compétence.
    Je pense que contre l’OM il va « blinder » et jouer en contre …..ce qui m’inquiète c’est l’arrière gauche coté Thauvin leur homme fort…qui va t’il bien pouvoir mettre? Pellenard? Gayic ….Kounde a t’il déja joué a gauche? c’est dangereux car Thauvin peut vraiment faire des dégats .Lui c’est un tout bon!

    • Pat71 …

      Oui thauvin est bon c’est sur mais c’est un gaucher exlcusif a Droite , donc pas difficile de contrer son jeu sachant que la plupart du temps il va essayer de rentrer dans l’axe pour se mettre sur son pied gauche !!

      Donc l’arrière gauche devra se positionner a chaque fois sur la trajectoire axial de thauvin lui laissant volontairement l’espace dans le couloir , suite a quoi le défenseur devra l’amener vers les lignes tout en sachant que Thauvin risque fort de faire un crochet a ce moment là pour retrouver l’axe et sa position sur son pied Gauche !!

      Après c’est une qualité technique individuel qui fera la diff !! mais déjà si on résous se problème on aura capturé thauvin à 50 % ….

      après pour le bloquer complètement il faudra que le Milieu axial gauche vienne aussi bloquer les trajectoires de passes pour empêcher thauvin de combiner avec un coéquipier et faire le décallage ….

      • Ça c’était l’ancien Thauvin. Il a considérablement élargi sa palette depuis 2 ans sous Garcia…
        Il joue collectif déjà. Donc il dédouble souvent avec Sakai lorsque l’axe est bouché ou joue avec Sanson, Payet, (…) en soutien. Il n’est pas non plus plus deuxième meilleur passeur pour rien. Il déborde et met régulièrement des caviars à ses coéquipiers. Il est en mouvement perpétuel, épuise ses adversaires directs, apporte le surnombre dans l’entre-jeu. Il prend la profondeur également. Et pour couronner le tout, il défend lui !!!! J’ai rarement vu un mec avoir une telle activité sur un terrain.

        Pour moi il devrait être titulaire indiscutable en équipe de France. Ça sera clairement le danger numéro 1 dimanche. Je me demande presque si Poyet ne va pas mettre une défense à 5 juste pour le contrer lui d’ailleurs. A voir…

        • pas besoin d’être a 5 derrière !

          tu joues avec ton latéral et donc Depreville qui defend le couloir et Sankharé qui ferme l’axe ..

  5. Je suis le trouve génial ce mec ! Humble, il se remet en question (changement de Otavio) et admet ses erreurs PERSONNELLES !

    Rien que pour son état d’esprit, un passage à vide ne changerait en rien ma vision des choses sur lui et sur ses qualités d’homme.

    Quand on voit que depuis son arrivée contre Lyon et cette belle victoire, les Quenelles sont à 0 point sur 9, ça fait encore plus plaisir !
    T’ention les Sardines, vous allez boire la tasse !

  6. On ne va pas chipoter sur les 2 buts d’Amiens, on est toujours en convalescence de toute façon, je préfère savourer encore pleinement cette petite série qui nous sort la tête de l’eau, et qui nous permet de regarder plutôt devant à présent, que derrière…
    Oui, il me semble que Gus est l’homme de la situation (pour ne pas descendre), on revient de très loin, et ce qu’il a réussit à faire n’était pas donné à n’importe quel coach.
    A présent, va falloir gérer le match contre les sardines, et il me presse de savoir ce que Gus va décider de faire, tout comme il me presse de voir le match que vont livrer nos gigis…. Ensuite on pourra avoir une opinion concrète concernant le potentiel de l’équipe…
    Qui peut me dire le rôle exact de Fernando Menegazzo (que j’adore), au sein du staff ?!?

    • Sincèrement, j’ai été plus convaincu par Bédouet sur le match contre Nantes que par Poyet et son système ultra défensif sur trois matchs (alors qu’Amiens était vraiment un match accessible). Après, ça fonctionne, c’est ce qu’on lui demande, donc je ne peux pas lui reprocher. Mais dans le style, il se rapproche plus d’un Ricardo que d’un L.Blanc pour l’instant. En clair : on se fait chier. D’ailleurs, je ne le trouve pas très novateur tactiquement. Il fait du Gourvennec sans Toulalan. Un 433 avec 3 milieux défensifs…

      Je ne crache pas dans la soupe, j’espère qu’il va bonifier l’équipe. J’ai foi en votre optimisme. Je suis sceptique sur son apport réel, mais j’espère sincèrement me tromper.
      Il ne faut surtout pas que Marseille nous remettre la tête sous l’eau dimanche, sinon quoi…

      Allez Bordeaux !

    • c’est une bouée d’oxygène ce mec… je n’en attendais pas moins de lui, je les renifle de très loin ces « Gus » j’en ai tellement pratiqué par le passé… c’est du pur bonheur en pro comme en extra-pro…

      Maintenant, faut le laisser travailler,car il bosse en urgence pour l’instant en ne ramenant que des victoires (on s’excuse du peu !!!) … il le dit et le répète c’est un entraîneur qui adore le ballon et le jeu, la mise en place de sa vision ne se fera que progressivement. Rien n’est arrêté sur ce qu’on voit aujourd’hui, le bébé va grandir et il fera son mercato cet été… la saison prochaine après une dizaine de matchs on pourra seulement le juger, pas avant. Ceux qui le font maintenant sont de ceux qui veulent manger sans chasser (une image, hein !)

      Il y a deux impératifs à ce jour : le présent et l’avenir. Le présent : c’est carton plein ! Et tout en ramenant le max de points il travaille à l’avenir de l’équipe, il travaille à son identité. Franchement je dis Bravo, je m’assoie et j’applaudis… Il peut perdre, il va même sans doute perdre à Marseille , mais franchement je m’en branle jusqu’au sang ! car ça sera tout bénéfice pour sa collecte d’infos… il a besoin pour l’instant de s’abreuver de données, d’ingurgiter une foule d’informations nécessaire à sa construction d’équipe… Et il le fait tout en gagnant, bordel !!! Rien à dire, me concernant c’est parfait tout simplement, nickel chrome…
      La bise mon ch’tidom 😉

      • Ouais…Et si le vainqueur de la coupe de France est PSG Lyon ou Marseille, la 5 ième place serait qualif directe pour les poules , sans tours preliminaires!

        • Je suis trop chauvin pour ne pas supporter nos équipes françaises en coupes internationales, du coup je suis frustré pour le psg.

          Ils se sont fait violer encore une fois par l’arbitre.

          Neymar n’est qu’une diva qui pense qu’à sa seule personne.

          Au retour, j’espère qu’ils vont foutre 4-0 à ces madrilènes de los cojones…

          • Je suis chauvin aussi, mais quand c’est Marseille ou le PSG, j’arrive à me satisfaire de leurs déconvenues. On en parle trop dans les médias, ils se sentent tout puissant. Donc j’apprécie cette défaite comme j’aurais apprécié une victoire.

          • Ce que je ne supporte plus c’est l’establishment dans le football européen, tout pour le barça, le real, manchester, bayern… je veux trop qu’ils se cassent tous la gueule :p

Comments are closed.