Cet article a été publié il y a plus de 15 jours. Les commentaires ont été automatiquement fermés. Nous vous invitons à réagir à cette actualité sur les Forums FCGB.net ! Cliquez-ici pour y accéder.

gillot-francisAvant le déplacement à Saint-Etienne ce soir pour la Coupe de la Ligue, Francis Gillot évoquait ses petits tracas en matière d’effectif :

Avec quels joueurs vous présenterez-vous demain soir à Saint-Etienne ?
Avec ceux que j’aurai ! Vu les blessés Henrique et Bellion (ndlr : ce dernier s’est entraîné hier), les incertains comme Sertic, touché dimanche avec la CFA, Maurice-Belay, Gouffran, et les huit qui seront en sélection… Je ferai appel à trois ou quatre joueurs du centre de formation pour qu’on soit seize. Carrasso étant avec l’équipe de France, Olimpa prendra place dans les buts.

Quel intérêt représente cette Coupe de la Ligue ?
Elle est très mal placée dans le calendrier, ça c’est sûr. Mais ça ne sera pas une excuse si on se fait éliminer : Saint-Etienne a les mêmes problèmes d’effectif que nous. On fera le maximum, car il ne faut pas oublier que cette Coupe est le plus court chemin pour obtenir une place européenne… (ndlr : le vainqueur dispute l’Europa League).

Êtes-vous animé d’un esprit de revanche après la défaite concédée contre Saint-Etienne à Chaban en ouverture du championnat ?
Moi, oui. J’espère que les joueurs aussi. En particulier ceux qui sont moins souvent alignés et qui pourront là saisir leur chance.

Avec le recul, que retirez-vous de votre victoire (2-1) à Valenciennes samedi ?
Je pense qu’on a réalisé une bien moins mauvaise première mi-temps que ce que j’ai pu entendre ou lire… Je suis allé cinq ou six fois à Valenciennes, avec Lens et Sochaux, et ça n’a jamais été facile. Là-bas, c’est dur de produire du jeu, il faut s’attendre à de longs ballons, à de nombreux duels. Et quand on gagne ces duels, il faut arriver à poser le jeu pour bien construire. En cela, nous éprouvons encore des difficultés à passer du bleu de chauffe à l’élaboration du jeu. Il faut travailler encore, ne pas s’enflammer.

Qu’estimez-vous devoir travailler en priorité ?
Tout. À Valenciennes, par exemple, on a deux ou trois opportunités, par Gouffran et Ben Khalfallah notamment, et on fait les mauvais choix. Techniquement, certains déplacements ont manqué de réflexion. Sur la fin, alors qu’on doit dégager tout simplement le ballon, on se lance dans deux ou trois relances hasardeuses. On va analyser tout cela avec les joueurs à la vidéo. En revanche, je tiens à le dire, j’ai apprécié l’agressivité de mon équipe.

Le mercato s’achève dans 48 heures : avez-vous des nouvelles de la part des dirigeants ?
Non.

via Sud Ouest

Venez discuter de ce match des Girondins dans les Forums !
Cliquez-ici pour accéder au forum "Les matchs des Girondins".

1 COMMENTAIRE

  1. Bordeaux n’a été agressif que pendant les 20 dernières minutes du match !!! Mais bon, çà à suffit cette fois…..

Comments are closed.