Cet article a été publié il y a plus de 15 jours. Les commentaires ont été automatiquement fermés. Nous vous invitons à réagir à cette actualité sur les Forums FCGB.net ! Cliquez-ici pour y accéder.

barcelona-78-road-johan-cruyff

Johan Cruyff s’est éteint ce jeudi à Barcelone à l’âge de 68 ans, des suites d’un cancer du poumon. Rares sont ceux qui peuvent revendiquer une plus grande influence sur le football depuis sa création à la fin du XIXe siècle.

Joueur de génie, figure de proue du légendaire Ajax du tournant des années 1970, symbole du «football total» néerlandais de cette époque, entraîneur boulimique de titres, théoricien dont les préceptes s’appliquent aujourd’hui encore dans les plus grands clubs de la planète…

L’AC Milan d’Arrigo Sacchi, l’Arsenal d’Arsène Wenger, l’Allemagne championne du monde de Joachim Löw, le Bayern de Guardiola, le PSG de Laurent Blanc… Son héritage est partout. Johan Cruyff a «inventé le football moderne» écrit le journaliste Simon Kuper.

cruyff

Né le 25 avril 1947 à Amsterdam dans une famille modeste, Johan Cruyff a grandi à quelques pas du stade de l’Ajax, De Meer. Entré au club à l’âge de 10 ans, il fait déjà partie de l’équipe première quand, alors qu’il n’a que 17 ans, un certain Rinus Michels devient entraîneur, en 1965. Ensemble, les deux hommes vont révolutionner le foot. L’Ajax remporte six fois le Championnat, quatre fois la Coupe et surtout trois fois d’affilée la Coupe d’Europe des clubs champions.

Le «Hollandais volant» marque autour de 30 buts chaque saison. Surtout, il est le chef d’orchestre de son équipe, celui qui positionne avec autorité ses coéquipiers, y compris ceux qui ont dix ans de plus que lui. Le gringalet à la crinière blonde et aux accélérations fulgurantes devient l’une des premières rock stars du sport. Les posters à son effigie décorent les murs de toute une génération de jeunes Européens.

[youtube id= »kIAVTd3jVe8″]

En 1973, le «Prince d’Amsterdam» est devenu le joueur le plus cher de l’histoire en rejoignant Rinus Michels au FC Barcelone. Il aidera le club catalan à décrocher, en 1974, son premier titre de champion depuis 1960, tout en devenant le premier joueur à être élu trois fois Ballon d’Or (1971, 1973, 1974). C’est au cours de son deuxième passage au Barça (de 1988 à 1996) en tant qu’entraîneur qu’il marquera à jamais le club de son empreinte.

A son arrivée, en regardant jouer l’équipe de jeunes, il repère un gamin chétif qui commande le milieu de terrain. Le jeune Josep Guardiola est lent et maigre ? Peu importe, il comprend mieux que les autres la notion d’espace, la base du jeu cruyffien. Quatre ans plus tard, sa Dream Team remporte la première Coupe des clubs champions du club avec «Pep» à la baguette…

images

Au-delà des titres, il transforme les centres de formation de l’Ajax puis du Barça en véritables écoles de la passe et du mouvement.

A Amsterdam, cela accouchera de la génération dorée des De Boer, Van der Sar, Seedorf et autres Davids. L’impact de la Masia sera encore plus grand. En 2010, l’Espagne gagne la finale de la Coupe du Monde avec six joueurs formés au Barça titulaires tandis que les trois finalistes du Ballon d’Or (Xavi, Iniesta et Messi) cette année-là sont des enfants de Cruyff.

Michel Platini dira de lui qu’il était le plus grand joueur de l’histoire du football…

Cruyff_2377125b_3480084b

(source l’Equipe)

L’article dans sa totalité ici

PS : tout commentaire sur les Girondins de Bordeaux sera supprimé… par respect pour la Légende Orange !

[youtube id= »vLN7BaB1k0s » parameters= »https://youtu.be/vLN7BaB1k0s »]

11 COMMENTAIRES

  1. Plus jeune il fut mon idole… en compagnie de « Der Bomber » Gerd Müller.
    Le légendaire numéro 14, l’unique 14… s’est définitivement retiré… mais pas de nos rêves d’enfants et heureusement…

  2. Merci Soda un article a la hauteur de ce maitre du football.

    A la periode de son zenith je n avais que 3 ans et ne pouvais voir son genie mais mon pere et mes oncle m avait a l age de la comprehension obligatoirement parle de cruyf et de SON Ajax.

    Pour moi c est 1 des Etoiles du monde du foot qui c est envolée….comme si tu enleves un pillier d un temple Romain.

    Pour moi cryuff est dans la categorie des Pele Maradona Platini Ronaldo Ronaldinho Les Intouchables…..et je sais que les jeunes me tireront dessus mais les Zidane CR7 Messi Ibra eux sont des Master Crack mais ne correspondent pas a cette categorie qui ont revolutionnes la planete football….

    Johan Cruyff etait le football…..Merci Merci a toi qui fait aimer le football pour le football

    • ah,oui ,mon idole aussi quand j’etais ,jeune,reve d’enfants, quand tu jouais au foot tu t’appeller Cruyf… quelle équipe aussi il avaient l’Ajax…une autre génération,je sais pas si ont peut comparer au Barca de maintenant…ou a d’autres qu’il y’a eu ….mais quand meme,une forte personalité, meme entraineur,d’ailleurs si Barcelone joue comme cela…il y’a un peu du Cruyf la dedans.

    • Tu vois Big… à mon niveau de perception… Je le place bien au-dessus de tous… parce que comme tu le dis si bien « il était le football » !
      Oui un génie de joueur au même titre que Pelé et Maradona,ou Messi comme tu veux… mais SURTOUT et AVANT TOUT un génie concepteur de jeu ! (à la différence de tous les autres icônes du foot) Beckenbauer a été champion du monde entraîneur mais n’arrive pas à la cheville d’un Johan qui à lui seul a révolutionné le football ! Tous les plus grands clubs du monde se réclame de sa philosophie ou essaye de l’atteindre… Il y a eu un avant et un après Cruyff. Le football est passé d’une esquisse à un tableau de maître sous la patte de Cruyff Léonard de Vinci Football
      C’est pour cela, « parce qu’il était le football » justement, qu’on a perdu le plus grand de tous les temps. Et qu’il y a aucune chance que l’on puisse lui trouver un successeur. Des futurs stars planétaires sûrement, mais surtout pas un sport dont la philosophie se drape définitivement d’un visage humain…
      C’est moi qui te remercie d’avoir exprimé ton ressenti sur cette Légende. Je n’attendais que ta participation pour que son départ soit honoré sur ce site. MERCI.

    • J’ai eu la chance de voir cette fameuse finale de 74 à la télé… ce jour là j’étais à Marmande… j’avais une dizaine d’années et je dessinais toujours mes footeux en orange avec un numéro 14 dans le dos ! Mdr.

      Cruyff c’était un Beatles !!! Y’a eu un avant et après Beatles pour la musique comme un avant et après Cruyff pour le football…. les autres plus grandes stars planétaires (Pelé, Maradona, Platoche, Zidane, Zico, Messi, Ronaldo…et j’en passe) n’ont été que des joueurs ou des Archanges du jeu au service du Dieu Football Johan Cruyff…

Comments are closed.