Philippe Fargeon et Clément Carpentier (journaliste pour 20 minutes) se sont exprimés sur la question des lofteurs, qui réintégreront l’effectif des professionnels des Girondins de Bordeaux ce jeudi.

PF : « C’est une question d’intelligence. Les joueurs qui sont mis à l’écart aujourd’hui, il faut qu’ils aient de l’amour propre et se disent qu’ils ont une deuxième chance. C’est peut-être comme ça qu’ils peuvent le voir. Parce que si vous commencez à penser que vous n’êtes pas contents parce qu’il ne vous a pas pris et que maintenant il vous reprend et que vous êtes moins motivé, ce n’est pas le meilleur moyen de relancer votre carrière. Automatiquement, il faut qu’ils aient la bonne mentalité, du moins suffisante pour lui prouver que ‘j’ai ma place à Bordeaux et l’objectif est que l’année prochaine, on me demande de resigner’. Voilà la mentalité qu’ils doivent avoir. Après, est-ce qu’ils l’ont, est-ce qu’ils ont envie… Aussi, je ne sais pas comment ça s’est passé au moment de la mise à l’écart. Parce qu’avec une mise à l’écart, il suffit que l’entraîneur n’en veuille plus ou que ça se soit mal passé, le joueur peut montrer ce qu’il veut, il ne jouera pas ».

CC (sur Younousse Sankharé) :

« Comme les autres lofteurs, Younousse Sankharé est attendu à 16h30. Après deux mois de mise à l’écart, Younousse Sankharé va réintégrer le groupe de Paulo Sousa. Les retrouvailles avec l’entraineur portugais s’annoncent très fraîches, car ce dernier ne voulait plus du joueur. Le club a donc tout fait pour le faire partir cet été. Les Girondins avaient trouvé un accord avec trois clubs : Cardiff, Leganes et Aalaves. Le joueur était d’accord pour partir, notamment à Leganes. Mais finalement tout a fini par capoter. Il est donc toujours là malgré des relations extrêmement tendues avec Paulo Sousa. Il a très peu apprécié les commentaires de son coach sur les lofteurs cet été. Des joueurs qui selon le portugais n’ont ni les ‘capacités’ ni ‘l’implication’, ni la ‘personnalité’ pour jouer aux Girondins de Bordeaux. Autant vous dire que l’ambiance sera très particulière cet après-midi […] Aucun entretien n’est prévu entre les deux hommes. Le joueur souhaite regagner sa place mais pour ça, il devra se montrer exemplaire sur son comportement. S’il a encore été le meilleur passeur décisif la saison passée, il a eu aussi de nombreux problèmes extra-sportifs, et ça Paulo Sousa n’en veut plus aujourd’hui. D’ailleurs, une résiliation de contrat à l’amiable entre toutes les parties reste une hypothèse aujourd’hui ».

Et vous chers internautes, quel est votre avis pour des joueurs susceptibles d’être motivés ? Quelles places leur accorder et pour quel dispositif ?

A vos claviers !

 Sodapop

PARTAGER
Article précédent
Article suivant
Sodapop
Le Diable rit avec Nous !